06.40.95.68.58 | hetsconseils@orange.fr

Evaluation des risques

  • Coronavirus Covid-19 maladie professionnelle

    Le Coronavirus Covid-19 est reconnu comme maladie professionnelle de façon "automatique" pour les soignants. Immédiatement, beaucoup d'autres salariés ont demandé cette même reconnaissance automatique. On peut donc s'attendre à une extension de cette décision vers d'autres secteurs d'activité.

    Lire la suite

  • Reprise d'activité avec le Coronavirus Covid-19

    Vous devez redémarrer votre activité en faisant travailler des salariés alors que l'épidémie n'est pas terminée et que le Coronavirus Covid-19 continue de se propager.

    Vous pouvez travailler et faire travailler vos salariés mais vous devez aussi respecter la réglementation, alors comment faire?

    Lire la suite

  • Protocole sécurité

    Le Protocole Sécurité chargement déchargement : qui doit le faire ?

    Lire la suite

  • Prévention: le salarié désigné compétent

    L'article L4644-1 du Code du Travail oblige chaque employeur d'avoir au moins un salarié désigné compétent pour s'occuper de la prévention dans l'entreprise. Pour cela l'employeur doit former ce salarié et lui donner du temps pour mener à bien cette mission.

    Lire la suite

  • Avez-vous nommé un référent sécurité dans votre entreprise?

    L'article L4644-1 du Code du Travail impose à tout employeur de nommer un référent sécurité dans son entreprise. Ceci concerne donc toutes les entreprises ayant un ou plusieurs salariés. Dans les grandes entreprises la prévention pour la santé et la sécurité des salariés est animée par des services structurés composés de personnes compétentes pour la santé et la sécurité au travail. Ce n'est pas le cas des TPE et PME.

    Lire la suite

  • Le Compte Personnel de Prévention C3P devient le Compte Professionnel de Prévention C2P

    La prise en compte des dix facteurs de pénibilité évolue. Les six facteurs suivants: activité en milieu hyperbare, travail répétitif, travail de nuit, travail en équipes successives alternantes, bruit et températures extrêmes restent inchangés et sont à évaluer tous les ans par l'employeur. Les quatre autres facteurs: manutention de charges lourdes, postures pénibles, vibrations mécaniques et risques chimiques ne sont plus à évaluer par l'employeur dès 2018. Ces quatre facteurs pourront générer un départ anticipé à la retraite seulement si une maladie professionnelle avec un taux d'incapacité supérieur à 10% a été reconnue.

    Lire la suite

Site en mode préproduction